lundi 8 février 2016

Vidéo : "Zemmour & Naulleau" sur Paris Première le 3 Février 2016.

Zemmour & Naulleau, émission intégrale du mercredi 3 Février 2016.




Réagissez, débattez sur l’émission ainsi qu’aux thèmes abordés via les commentaires.

.

32 commentaires:

  1. Au début, on peut entendre les sous-entendus de Valérie dans les sujets évoqués et pendant le débat.

    Le débat:
    A retenir:
    Comme le dit Zemmour, Naulleau confond : "réalité et propagande!"
    L'idiot utile du Système, s'il n'a pas compris au temps pour lui!

    Bonnes répliques d'Eric Zemmour!
    C'est Merkel, (Juncker, Schulz, Gauck, Soros,...) les plus dangereux (pour l'Europe et ses peuples!)
    Naulleau: "Trump a varié sur ses positions..."
    Zemmour: "et Chirac, Sarkozy,...Mitterrand et Hollande!"
    Pas besoin de présenter les autres candidats, il faut aussi voir par qui, ils sont financés et soutenus!

    Pasturau encore excellent.

    Pour la dernière partie, à vous de juger...on verra ce qui en résulte du séminaire du Fn.
    L'Euro, un effet cliquet pour certains...

    Aujourd'hui Mardi-gras, comme par hasard journée anti-complot après la mesure anti-orthographe de Bela pour nous niveler encore plus vers le bas.
    En Septembre à la rentrée, se seront les "français" les mauvais élèves!
    Le Système a mis en place la Taub, la Bela, la Chrom, la Fleur,...pas pour rien à des postes clés et pour faire des réformes!
    On a compris! "Les Français, c'est les autres"!
    Ça me rappel le retour à mon collège et mon lycée, à l'époque dans ma classe se trouvait 3 voir 4 élèves d'origine hors eu, maintenant la même classe avec 32 élèves se trouvent plus d'une vingtaine d'origine hors eu!
    Et après, on nie l'invasion et son développement! Bref, la réalité!

    Un autre exemple, le Système ferme des écoles maternelles et primaires de villages dans nos campagne, mais les réouvre quand il s'agit d'enfants de migrants parachutés dans nos (encore) "belles" campagnes!

    Au fait, en Allemagne, outre de donner des cours accélérés d'allemand aux migrants, ils ont reçu des cours de Carnaval...tous ces efforts ont été balayé par le vent!

    A voir tv libertés le journal quotidien et les débats, voir aussi la nouvelle Saison 3 de I-Média à 11'40 ("Les Français, c'est les autres")
    https://www.youtube.com/watch?v=2iLo6rLj2pE

    Faites le choix d'émissions de tv Libertés avec ce lien:
    https://www.youtube.com/channel/UCSVf6BL58EcNjwUlBgUKoog
    (à voir l'invité spécial du Mardi-gras!)

    Pour terminer honneur à ceux qui se sont levés ce week-end!
    Vive la Légion et la Reconquista!
    Gesta Dei per Francos
    https://www.youtube.com/watch?v=zsfD4POqug8

    RépondreSupprimer
  2. Bien vu Gervais.. Excellente analyse...
    J'ai adoré le coup du "vieux" avec son masque de carnaval, j'étais plié en deux..
    Vous faites bien de montrer la lune, vous êtes un sage..
    Mais je crains que beaucoup ne regardent le doigt, n'est-ce pas Kami ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je croyais que j'étais un franc-maçon, et ami des (plus) puissants? Dans ce cas j'en sais beaucoup plus que vous deux, ou alors ma position et mes fréquentations ne me servent à rien...

      Vous êtes deux crétins qui faites que répéter à la virgule près ce que balancent vos gourous.

      Supprimer
    2. vous ais-je traiter de franc-maçon?
      Quand vous aurez des arguments autres que :
      - aliénés
      - pathétique
      - manichéen
      - monomaniaque
      - Soral
      où est votre ligne ?
      Vous déplorez les effets mais vous en niez les causes....


      Vous me faites plutôt penser à Dominique Soppo jadis face à Eric Zemmour..
      Toujours dans l'insulte, des épithètes bêtement apprises par cœur et aucune argumentation..
      Nous vous montrons par A plus B où va la France, contredisez-nous, mais non l'insulte est plus facile..
      Il est vrai, que je suis la ligne Asselineau, j'ai assisté à diverses reprises à ses conférences...
      Cet homme est brillant, ne vous en déplaise, certe narcissique et fort imbu de sa personne, Girard a raison..
      Mais ses arguments qu'ils soient de nature historique, économique, géopolitique...
      Que se soient sur l'histoire de France, de l'Europe, de l'oligarchie, de la monnaie, des technocrates européens qui nous gouvernent, des traités européens falacieux signés dans le dos des français etc....
      Je voterai Asselineau et mon antisionisme franco-français n'a rien à voir avec soral...
      Vous êtes un clown stalinien qui va à la pêche le dimanche, moi je milite et je vote..
      Je terminerai, car je ne pense plus devoir vous répondre, que je suis beaucoup plus proche de la ligne Zemmouriene que vous de la sienne, si vous en avez une?
      Sur ce, bonne nuit, j'ai un avion à prendre, je vous enverrai un ou deux SMOKVA de St Petersbourg... comme vous êtes végétarien.

      Supprimer
    3. Oh que si j'argumente, mais tu ne comprends jamais rien.

      Supprimer
    4. " mon antisionisme franco-français"

      Refuser que des gens nuisent aux interets de la France pour le soutient inconditionnel d'un pays etranger, pourquoi appeler ca, dans le cas d'Israel (Parce que c'est valable pour n'importe quel pays, pas seulement Israel), de "l'antisionisme" ?
      Ca peut vous impliquer dans une guerre qui n'est pas la votre.

      Supprimer
    5. Vous rattachez le sionisme au seul conflit israëlo-palestinien.
      C'est beaucoup plus complexe que cela...
      Douglas Reed l'explique très bien..

      Supprimer
    6. Depuis quand être patriote français signifie faire sien les problèmes des autres...

      Supprimer
    7. @ Monopsome:Si vous apostrophez Kami,ne vous plaignez pas qu'il vous réponde
      d'une manière que vous savez d'avance répétitive,réprobatrice,voir injurieuse.
      Pas vrai Kami ?

      Supprimer
    8. "C'est beaucoup plus complexe que cela..."

      Pas au point de faire la guerre des autres (Qui ne sont pas specialement nos amis en plus).
      "L'internationale" de retour...

      Je suis pour etre precis et toujours centré sur nos interets.

      Supprimer
  3. Pour completer sur l'économie, voici encore une preuve que ces mondialistes nous la mêttent bien profonde
    LE SCANDALE CACHÉ DU FINANCEMENT PAR LA FRANCE
    DES RABAIS EUROPÉENS VERSÉS AUX PAYS LES PLUS RICHES.
    == Une analyse de Nathalie Eymard (UPR) ==
    --------------------------------
    Je publie ci-dessous un remarquable article de Nathalie Eymard, ex-avocate, auteur, chargée de cours en facultés, et candidate de l'UPR aux élections départementales et régionales 2015 (en photo à gauche). Dans cette analyse sourcée, Nathalie est allée étudier de très près le texte de la loi publiée le 16 décembre 2015 et qui approuve le système de financement de l'Union européenne.

    Elle nous fait le point sur ce qui est un véritable scandale : la façon dont les responsables français bradent les intérêts nationaux au sein de l'UE, au point qu'ils acceptent depuis des années de financer une part croissante des« chèques » de compensation versés à des pays plus riches que la France, comme l'Allemagne, le Royaume-Uni ou la Suède. (En photo, François Hollande avec le Premier ministre britannique David Cameron, considérant comme une rigolade le fait que les Français payent annuellement 27% du montant du "chèque britannique")

    FA
    8 février 2016
    -------------------------------
    LE SCANDALE CACHÉ DU FINANCEMENT PAR LA FRANCE
    DES RABAIS EUROPÉENS VERSÉS AUX PAYS LES PLUS RICHES

    La loi n° 2015-1672 du 16 décembre 2015 a autorisé l’approbation de la décision du Conseil européen du 26 mai 2014 relative au système des ressources propres de l’Union européenne.

    Cette décision européenne détermine l’essentiel des recettes du budget de l’UE pour la période de sept ans 2014-2020.

    Rappelons que la contribution de la France au fonctionnement de l’UE résulte de plusieurs composantes à savoir, pour les principales (à hauteur de 99 %) :

    a)- les droits de douane et la cotisation sucre dits « ressources propres traditionnelles » (RPT) : ces ressources sont collectées par les services de l’Etat directement pour le compte de l’Union européenne. Elles ne sont pas comptabilisées dans le budget qui vient d’être approuvé mais figurent dans un compte de tiers ;

    b)- la ressource TVA : il s’agit d’un taux de 0,30 % qui est appliqué à une assiette harmonisée pour l’ensemble des États membres ;

    c)- la ressource RNB (Revenu National Brut) : elle est versée par les États membres au prorata de leur RNB dans le RNB total de l’ensemble des États.

    La décision objet de la loi du 16 décembre dernier vise à déterminer la contribution des États au titre de ces deux dernières ressources. Elle accorde dans ce cadre, à l’instar des décisions antérieures, des rabais à certains pays. Or le manque à gagner qui résulte de ces rabais doit être compensé par une augmentation de la contribution des autres États membres. Cette décision détermine donc également la part que la France doit assumer dans le financement des rabais accordés.

    Techniquement, les rabais trouvent leur origine dans les déséquilibres entre les montants des contributions normalement versées par les États et les taux de retours dont bénéficient ces États, c’est-à-dire les montants qui leur sont versés par l’UE en contrepartie de leur contribution.

    Ces déséquilibres ont en effet conduit certains pays à demander et à obtenir une limitation de leur contribution au budget européen.

    --------------------------------------------------------
    Le « chèque britannique » a fait des émules....
    ---------------------------------------------------------
    Ce fut le Royaume-Uni qui inaugura ce genre de demandes il y a 30 ans, et l’on se rappelle encore l’inflexibilité de Margaret Thatcher qui exigeait de retrouver une partie de l’argent versé avec pour formule choc : « I want my money back »

















    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. suite :
      C’est ainsi que le Royaume-Uni obtint, en 1984, ce qu’il est convenu d’appeler le « chèque britannique » et qui est versé annuellement chaque année depuis lors.

      Ce que l’on sait moins, c’est que l’Allemagne a également obtenu un « chèque » annuel pour minorer sa contribution nette à partir de 1985. Que les Pays-Bas, l’Autriche et la Suède ont aussi obtenu leurs « chèques » annuels à partir de 2002. Et que c’est désormais le Danemark qui bénéficie aussi d’une telle correction.

      ---------------------------------------------------------------
      ...mais la France n'a rien demandé et paye pour les autres !
      ---------------------------------------------------------------
      Pour sa part, la France, qui est pourtant le 2e contributeur net au budget de l’UE, avec un taux de retour largement négatif, ne bénéficie d’aucune ristourne.

      Elle est en revanche le principal financeur des rabais accordé aux autres États.

      Ces rabais ayant fortement augmenté aux termes du budget qui vient d’être approuvé pour la période 2014-2020, la France, qui finance 27 % du chèque britannique et 22 % des autres rabais, aura donc à supporter, en valeur absolue, une contribution encore plus lourde et ce, de façon rétroactive à partir des exercices 2014 et 2015.

      Ainsi, la contribution de la France au budget de l’UE, hors ressources propres traditionnelles (RPT), devrait s’élever à environ 153,3 milliards d’euros pour l’ensemble de la période 2014-2020 soit 21,9 milliards d’euros en moyenne par an. Elle va donc avoir à supporter une augmentation d’environ 25,9 milliards d’euros par rapport à la précédente programmation pluriannuelle portant sur 2007-2013, soit + 3,7 milliards d’euros en moyenne par an.

      Supprimer
    2. suite 2
      Une pénalisation de la France spécialement injuste
      ---------------------------------------------------------------
      Comment expliquer que la France doive participer, et de manière aussi importante, au financement des rabais des pays les plus riches de l’Union alors que :

      - le niveau de richesse relative de la France est inférieur à celui du Royaume-Uni et de l’Allemagne avec un PIB par habitant de 107 (moyenne UE à 28 égale à 100), contre 108 pour le Royaume-Uni et 124 pour l’Allemagne ;

      - la France présente un taux de retour négatif équivalent en pourcentage de RNB à celui des 6 États qui bénéficient des rabais.

      Le déséquilibre subi par la France aurait pourtant pu justifier qu’elle se voie octroyer également un rabais. Mais, la France ne l’a pas demandé.

      Bien au contraire, lors des négociations de la décision du Conseil pour 2014-2020, la France, tout en précisant qu’elle s’opposait à « tous les chèques, toutes les ristournes, tous les rabais », a expressément indiqué qu’elle ne demanderait pas de rabais pour elle-même. Certes, après avoir constaté le coût des ristournes accordées aux autres États, elle a transmis un non-papier demandant le plafonnement de sa contribution au financement des rabais. Mais cette demande était trop tardive et est restée sans suite…

      Le statut de contributeur net de la France s’accentue pourtant depuis quinze ans et ce phénomène s’amplifie. Alors que le taux de retour négatif représentait moins de 400 millions d’euros en 1999, il a été multiplié par près de 24 depuis, pour atteindre 9,4 milliards en 2013.

      L’apparente amélioration sur 2014 ne révèle aucune tendance de fond puisqu’elle s’explique :
      - d’une part par une diminution du budget global de l’UE,
      - et d’autre part par l’absence de prise en compte, sur cet exercice, des rabais accordés, par la nouvelle décision, à l’Allemagne, aux Pays-Bas, à la Suède, à l’Autriche et au Danemark, qui seront ajoutés, avec effet rétroactif, sur la contribution à verser au titre de 2016.

      Supprimer
    3. suite et fin :
      CONCLUSION : Une nouvelle preuve de la trahison de nos dirigeants
      -------------------------------------------------------------------
      Ainsi, le coût net de l’Union européenne pour la France continue de s’alourdir de façon colossale et n’en a malheureusement pas fini.

      Une nouvelle preuve est ainsi apportée que le gouvernement français, non seulement ne défend plus les intérêts de la France, mais dilapide les impôts du peuple français dans des proportions se chiffrant en milliards d'euros. Il accepte sans broncher ce que les autres pays bénéficiaires nets refusent, et dédommagent même ceux-ci en leur payant une part significative de leurs ristournes !

      Le plus extravagant de cette situation, c’est que les dirigeants français acceptent ce racket institutionnel au moment même où ils passent leur temps à affirmer aux Français qu'ils vivraient au-dessus de leurs moyens, et qu'ils ferment des services publics les uns après les autres pour cause de restriction budgétaire tous azimuts.Bref une totale sodomisation....

      Nathalie EYMARD
      Ex-avocat, auteur, chargée de cours en facultés
      Candidate UPR aux élections départementales et régionales 2015

      Sources :

      - Loi n° 2015-1672 du 16 décembre 2015 : http://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do…

      - Dossier législatif : http://www.assemblee-nationale.fr/…/systeme_ressources_prop…
      - Jaune budgétaire LF 2016 : http://www.performance-publique.budget.gouv.fr/…/jaune2016_…

      Supprimer
    4. Bien content de ne pas lire auteur-e!

      L'UPR et le FN sont faits pour s'entendre mais c'est vrai qu'il y a des cons à tous les sommets.

      Supprimer
    5. Je pense que les partis ou forces qui cherchent a regagner de la souveraineté pour la France vont dans le bon sens.

      Les divisions existent mais autant essayer de ne pas trop appuyer dessus( sans les nier).
      La situation ne s'y prete pas beaucoup...

      Supprimer
  4. Ils ont parlé du "séminaire" du Fn dans l'émission (je ne regarde pas)?

    Bon, tant pis. Je suis fatalement amer qu'une telle réunion secrète ne débouche sur rien; c'est étonnant comme le parti qui progresse le plus se donne les moyens de ne plus progresser, les moyens de se suicider. Comme quoi, le suicide est assez courant en politique.

    Je précise qu'à plus de 30% de voix dans certaines régions, il fallait absolument rechercher une alliance avec DLF et l'UPR ou avec certaines personnalités de la droite parlementaire. La stratégie personnelle du Fn ne marchera pas. De Gaulle n'est pas revenu au pouvoir grâce à un seul parti mais grâce à sa stature et aux événements; aucun parti ne pouvait l'emporter sous la IVe république. C'est drôle comme les leçons de l'histoire sont oubliées...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "c'est étonnant comme le parti qui progresse le plus se donne les moyens de ne plus progresser, les moyens de se suicider."

      Pas quand on connait l'histoire du Fn.

      Supprimer
    2. @ Robin Girard
      Zemmour a écrit un bouquin,le suicide français ça s'appelle,et cela touche toutes
      les institutions:industrie,armée,diplomatie,emploi,commerce,famille,et aussi les
      partis politiques.Vous ne regardez pas les émissions,n'avez pas lu un de ses plus
      grand succès,ou ne l'avez manifestement pas compris,alors continuez à faire vos
      analyses sur les stratégies internes du F Haine,votre parti phare;mais de grâce,
      intériorisez vos analyses,ou allez interpeller vos idoles sur les blogs de la famille
      le Pen,ou rejoignez-les sur leur page Facebook.
      En clair,vos interventions n'ont pas vraiment ou pas du tout leur place ici.Même si c'est sans doute discutable,c'est pareil que la véritable place de vos avis et autres convictions:ailleurs !

      Jean 3 (en espérant ne pas usurper ce pseudo)

      Supprimer
    3. "En clair,vos interventions n'ont pas vraiment ou pas du tout leur place ici."

      Je suis toujours etonné de voir que des gens n'ont pas encore compris comment fonctionnait un blog.
      (Celui la en tout cas)

      Si vous vouliez vraiment efficadement que Robin n'ecrive plus ici, vous prendriez contact avec la moderation par exemple, pour qu'il soit censuré systematiquement (Le moderateur n'aurait que ca a faire !).
      Comme ca ne marcherait pas votre phrase ne sert a rien.
      Faites des prieres tant que vous y etes, ca aurait plus de chance d'aboutir ! A part declencher une nouvelle serie d'engueulades, vous ecrivez dans le vide.

      Phillipot est invité.

      Robin n'est pas hors sujet, apres, si ca pose un probleme que des gens votent Fn, il faut interdire ce parti.
      Ce parti est legal, des gens ont le droit de le soutenir et d'analyser son evolution.

      Enfin bon c'est vrai qu'on est en etat d'urgence, qui sait, peut etre annulera-t-on un jour les elections (Ca risquerait de faire un choc a ceux qui ne croient qu'en ce moyen politique. Mais c'est impossible que ca arrive. Meme en cas d'attentat...).

      Si on annule les elections, on pourra aussi dissoudre les partis, et donc le Fn.

      De quoi faire des heureux...

      Supprimer
    4. Vous êtes un peu chiant, Jean III si ce pseudo correspond au Jean habituel. Ca fait plusieurs fois que vous essayez de recadrer les choses de façon à ne parler que de ZZ toute la journée: vous êtes marteau ou quoi?

      Si évidemment Jean III n'est pas le Jean habituel du blogue, ne le prenez pas pour vous, Jean habituel! Je connais votre susceptibilité.

      Je vous rappelle Jean III, que ZZ est un journaliste et qu'un journaliste se doit d'être curieux de tous les sujets. Ce blogue est aussi en phase avec l'actualité.

      Supprimer
    5. Harry Callahan, et si le vote n'était plus secret...

      Supprimer
    6. ...On imagine les intimidations et pressions que ca impliquerait.
      Ce serait encore pire que de supprimer le droit de voter, mais ca laisserait une "apparence de democratie"...

      Supprimer
    7. Ca pourrait oui, mais de toute manière la "démocratie" n'est qu'une illusion.

      Supprimer
    8. Robin je ne pense pas que ce soit le meme Jean, je ne l'ai jamais vu demander (Inutilement en plus) le depart de quelqu'un...

      Supprimer
    9. Je ne demande le départ de personne.Juste faire remarquer que pour débattre
      de la stratégie du FN,il existe des blogues plus appropriés.
      Apparemment il semble que que le choix de mon pseudo en perturbent certains,
      si j'ai usurpé un nom,ce n'était pas volontaire.
      Jean 333###

      Supprimer
    10. Florien Phillipot est invité, il fait partie du Fn, vous ne pouvez pas reprocher qu'on parle du Fn !
      Et vous devez aussi accepter du coup que certains en parlent positivement et evaluent sa strategie.

      D'ailleurs on est pas toujours specialement tendre avec le Fn ici, apres tout Zemmour aussi pousse les caciques du Fn dans leurs retranchements(Phillipot a passé sontemps a esquiver les questions exactement comme un de ces "umps" qu'il denonce !), il n'a jamais ete complaisant.


      Il y a un autre Jean mais si vous ajoutez un chiffre derriere, on fera la difference.

      Supprimer
    11. On parle de tout ici et spécialement de politique. ZZ ne fait que ça à longueur de temps.

      Supprimer
    12. Est-ce que vraiment Zemmour parle tout le temps de politique,ou ne fait-il
      que de politiser tout ce dont il parle ?
      La deuxième hypothèse est nettement ma préférée.
      Jean 333###

      Supprimer
    13. C'est un de ses defauts, c'est vrai, mais il n'a pas toujours tort.

      Supprimer
  5. Question oisive si vous voulez mon avis.

    RépondreSupprimer
  6. Vraiment pas merci,mais définitivement: NON !

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.