lundi 25 janvier 2016

Eric Zemmour sur RTL : "Entre Ryad et Téhéran, ce n'est pas encore la guerre"

La chronique d'Eric Zemmour du 5 Janvier 2016 sur RTL.

L'exécution d'un imam chiite par l'Arabie Saoudite a provoqué des manifestations très hostiles à Téhéran, avec qui Ryad a rompu les relations diplomatiques.



.

3 commentaires:

  1. Les musulmans qui s'entre-tuent chez eux n'est pas grave,tant mieux d'ailleurs.
    Sauf que ces conflits sont les prémices de l'importation des attentats commis en Europe.
    Essayer de comprendre la situation dans ces pays peut éclairer sur les véritables causes
    qui déstabilisent grandement et en tout point le vécu des occidentaux.
    Ne pas s'y intéresser du tout c'est subir tel une innocente victime,tant pis pour vous.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Vous pensez que nos dirigeants ne s'interessent pas a ces conflits ?
      Je pensent au contraire qu'ils s'y interessent de tres tres pres...

      Supprimer
  2. Du tout,il n'y a que les blogueurs zemmouriens qui ne s'y intéressent pas.
    Pas un commentaire de leur part;soit ça ne les interpellent pas,soit c'est trop
    complexe pour eux,ou les deux à la fois.
    Je n'ai pas fait la moindre allusion aux dirigeants,qui n'interviennent jamais ici.
    Mais de devoir vous rappeler ces évidences car comme chaque fois vous bottez
    en touche.En plus d'être lassant:vous faites systématiquement reculer les débats.
    Faisant partie des Z-blogeurs vous aussi,livrez-nous donc votre opinion,si vous
    en avez une.Mais si c'est pour rectifier mon intervention à la sauce révisionniste:
    essayez,que dis-je,forcez-vous de vous abstenir.

    RépondreSupprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.