mardi 13 octobre 2015

Eric Zemmour sur RTL : "Air France : La violence est partout"

Air France : "La violence est partout", note Éric Zemmour.
La chronique du 8 Octobre 2015 sur RTL.



.

24 commentaires:

  1. Réponses
    1. Les statutaires de Air France ont goutté aux privilèges et ne veulent plus s’en passer.....
      La main invisible elle peut se passer des statutaires....
      Demander aux statutaires de Air France de travailler 70 heures par mois au lieu de 65.....
      Demander aux statutaires de Air France d’avoir 11 jours de congés hors des légaux au lieu de 13......
      Les petits bourgeois statutaires de Air France, ne sont que des privilégiés de droits différenciés....Maintenant nous savons que se sont des gens qui n’ont rien a faire des autres....
      Après le port de Marseille, Seafrance, SNCM voici venir le temps de air France et son armée de privilégiés préférer tout casser que d’admettre qu’ils sont incapables de correspondre à la demande des clients...
      Ce n’est pas une crise du capitalisme, c’est une crise des privilégiés qui découvrent qu’on peut se passer de leurs monopoles.
      Demander a des gens qui travaillent 75h par mois de passer à 80h dans une compagnie en déficit depuis 2009 ?
      Quelle violence sociale !
      Demander a des gens qui ont 13 jours de congés en plus des légaux d’en avoir seulement 11 ?
      Quelle violence sociale !
      Effectivement quand on a goutté aux statuts......Impossible de s’en passer...
      Par contre les clients eux peuvent se passer des statutaires !

      Supprimer
    2. Pourquoi proposer cela à un syndicat dont on sait d'avance qu'il refusera? Faudrait se poser la question...

      Supprimer
  2. oui comme dit si bien xavier mathieu: pour le moment les ouvriers boudent violemment, mais un jour; il va falloir vous protéger vos fions messieurs les patrons arrogant et méprisant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La diktature facho-cégétiste , sa haine sa violence , çà suffit !
      La France a besoin d' un Reagan ou d 'une Tchatcher pour mater ces grévistes une fois pour toutes ; deux personnalités très fortes qui ont réussi à débarrasser l ' économie de leur pays de ce cancer marxiste qui pourrissait la société ; même s ils font grève , bloquent cassent brûlent pendant dix ans , tant pis ; il y a assez de forces de l ordre et de tribunaux pour briser ces tueurs d ' entreprises et créateurs de chômage . Mais la France est molle et très gauchisée , n' a aucun courage face aux difficultés , donc la CGT aura pour longtemps encore le pouvoir de nuire et détruire et réussira à elle seule à faire de notre pays un vaste désert industriel , les patrons n ' y seront pour rien .

      Supprimer
    2. Bien plus efficace avec un Staline ou un Pol Pot:une fois tout les grévistes accrochés
      à des crocs de boucher,les chômeurs expédiés aux travaux forcés,les syndicalistes
      envoyés une fois pour toutes au goulag,les syndicats interdits au même titre que les organisations terroristes,et les patrons soupçonnés de corruption à la case prison,sont
      des mesures qui pourraient laisser entrevoir le retour de l'ordre et de l'union nationale.
      Pour une véritable politique volontariste,il faudrait entre autres revenir à la semaine des
      60 heures,supprimer l'hérésie que sont les congés payés,ré-instaurer le service militaire
      obligatoire pour toutes et tous,abolir définitivement le mariage pour tous,le pacs et tout
      autres possibilités d'union contre nature,sous peine de castration pour les réfractaires,
      et obligatoire pour les déviants tel que les pédophiles,zoophiles,gérontophiles,etc.
      Et surtout rétablir la peine de mort sans tarder afin de mater les fauteurs de trouble
      qui sont en constante augmentation.
      En finir avec une politique de compromissions,de propositions abandonnées sitôt
      annoncées.Seul un gouvernement fort et "droit dans ses bottes" dont tout les membres
      oeuvreraient pour l'intérêt supérieur de la Nation,et ce de façon la plus impersonnelle
      et altruiste qui soit;est capable de redonner la fierté et la grandeur à un pays que certains
      perturbateurs s'efforcent de déstructurer.
      Impossible de faire une omelette sans casser des oeufs.

      Supprimer
    3. En ce qui concerne le volet "social" de votre diatribe, le gouvernement "de gauche" actuel s'en occupe. mais de facon plus subtile.

      Staline c'est depassé, un ahomme du passé sans finesse, le futur c'est peut etre "brave new world", avec education sexuelle obligatoire, triage genetique, bebes eprouvettes a vendre, mais liberté...Tout aussi encadrée...

      Au XXeme siecle il n'y avait pas que 1984 comme modele uchronique, il y avait aussi "tout est autorisé mais rien n'est possible"...



      Supprimer
  3. Voici ce que j'ai écrit sur le site de RTL dans la rubrique de cette chronique (c'est resté).

    Concernant les incidents à Air France, le discours dominant au départ était : "cette violence, quelle honte !"

    Puis, le ton a changé.

    Parmi les gens que je connais, quelqu'un qui ne passe pas pour un soutien du syndicalisme a dit : "les gens d'Air France qui ont mené cette action ont eu raison".

    Dans les médias, j'ai entendu des personnes de gauche et de droite "comprendre" ces salariés ou relativiser leur violence (cas de Zemmour sur cette relativisation).

    Je n'aime pas la violence.
    Mais, je constate qu'avec la mondialisation, avec le néo-libéralisme, avec la finance régentant tout, les dirigeants des grandes entreprises, la classe politique qui se succède au pouvoir (gauche et droite), les "experts" qui prétendent détenir la vérité écrasent les gens de leur mépris.

    Cette attitude ne peut que conduire, hélas, à une aggravation de la violence.

    En 1920, dans "la maladie infantile du communisme", Lénine, expert en matière de révolution, écrivait : "Lorsque ceux d'en bas ne veulent plus et ceux d'en haut ne peuvent plus ... c'est alors que la révolution peut triompher".

    Nous avons aujourd'hui cette coupure entre "les élites" et "la France d'en bas".
    Je ne sais pas si cela conduit à une révolution. Mais, si cette situation continue (et s'aggrave), ça ne peut qu'amplifier la violence.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Espérons que les coupables responsables des actes de violence au CE d'Air France seront sévèrement et justement puni. Et que l'ordre républicain reste la norme dans notre pays.
      C'est du lynchage. Humainement, cela est insupportable.

      Et insupportable que les populistes de cette gauche fachiste dangereuse défende cela. Cette gauche défend la violence, pourquoi pas demain le meurtre.

      Supprimer
    2. Je comprends que l'on fasse preuve de violence, même physique, quand on risque fortement de perdre son travail à cause en partie de gens qui se sucrent à mort.

      Supprimer
  4. Tout simplement le resultat d'un rapport de force.

    Et c'est vrai qu'en France, on a un certain temperament dans ce domaine (pour le meilleur et le pire).

    Valls tiendra-t-il donc de son "modele" Clemenceau ?
    (Faire tirer sur des grevistes ?).

    RépondreSupprimer
  5. Le seul qui ait eu du "chien" et a osé en 1993 faire du nettoyage, c'est bien Christian Blanc, sinon cette compagnie n'existerait plus depuis longtemps.
    Ne pas faire à nouveau un plan pour essayer de rebondir, condamne d'emblée AF. C'est évident.
    A qui la faute ? A ces syndicalistes fossiles soviétiques professionnels, qui ont coulé le paquebot France , la SNCM , les pieds sur les freins en permanence pour garantir les acquis à tout prix et surtout leur statut personnel d'intouchables. Faute de pouvoir purger le mal à la racine, Air France se retrouve en extrèmes difficultés financières et donc sera rachetée par des capitaux étrangers. Ce jour-là, les empêcheurs de moderniser en rond n'auront que deux choix, accepter de changer leurs méthodes ou pointer chez Pôle Emploi
    Face à des incapables et des bloqueurs de progrès la meilleure solution serait un dépôt de bilan et une bonne purge pour remettre la compagnie les pieds à plat.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. abruti! oui qu'un seul mot a répondre a de tel absurdité crasse.
      mon dieu! heureusement que nous français, nous avons encore le pouvoir de faire greve ou de manifester, car dans votre monde MOsieur crasse et bas du front, je n'aimerai pas y vivre.
      oui c'est etonnant que ce ne soit pas plus violent au vu des parachutes doré, des primes de licenciement que ces patrons se bouffent grassement......................
      alors, cette violence peut -etre pire croyez moi............................................
      robespierre reviens, ils sont devenu fou ces enclumes de patrons, d 'animateurs des medias comme le naze jean jean polo pernaut qui gagne 50 000 euros par mois...............si ça ce n'est pas de la violence : MON CUL C'EST DU POULET. comme nous disions enfant a l'époque ou nous n'avions pas les soucis de cette chienne de vie: qui reste la seule, alors dansons!dansons! rions!rions! faisons une ronde tous! nus entièrement nu avec une fleur dans le CUL.
      GARY NUMAN.

      Supprimer
    2. Continuer de gagner pareillement des dizaines de milliers d'euros quand une compagnie va mal c'est effectivement de la violence.
      Même que ce serait parfaitement légitime à mon sens de virer l'actuelle gouvernance de la France, qui est légitime que si elle cherche à défendre les intérêts du pays et ceux de la majorité du peuple, ce qu'elle ne fait pas.

      Une majorité (prétendue) de votes en sa faveur ne suffit pas à être légitime depuis plusieurs décennies.

      Supprimer
    3. Bah les greves sont le plus souvent le fait de syndicats non representatifs en France, et d'autre part si le "grevisme" francais peut paraitre irresponsable (C'est surtout du cirque), le (grand, on ne parle pas des pme, l'essentiel...) patronat francais, qui fonctionne en caste , ne vaut pas mieux.

      Et cette excuse de "l'etranger en modele" pour regler le probleme ne passe pas en France. Le probleme est interne, l'exterieur ne resoudra rien.

      Supprimer
    4. Ou comment provoquer divers formes de frustrations qui rendent atone et qui poussent à de très graves excès sur soi.

      Supprimer
  6. Partout où ils ont sévi depuis des décennies , les pyromanes CGT ( Cancer Généralisé du Travail ) ont tué leur propre entreprise...Et surjouent les vierges effarouchés
    La violence ce sont ces grèves qui méprisent les clients.....
    Simplement les clients ne sont pas statutaires et peuvent changer.
    J’accuse cette CGT Air France de prendre leurs clients en otages .
    Imaginez la violence ressentie par les clients qui ont passé la douane à Roissy alors que les agents savaient que l’avion ne partirait pas. Coincés des dizaines d’heures en zone sous douane, valises bloquées.
    Des avions complets de clients maltraités et humiliés ont fait une clientéle perdue pour cette caste égoiste privilégiée .
    Les responsables des licenciements à AF comme à la SNCM se sont les gens de la CGT et le bouche à oreille qu’ils créent avec leurs actes débiles et irresponsables.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Émile Zola signa quand il "accusa". Faites en autant...

      Supprimer
    2. Je vous conseille par ailleurs de regarder une video du pdg de Air France ou il explique qu'il a du mal a comprendre le concept de limitation du travail aux enfants.

      ("C'est quoi un enfant ?"...Je vous jure ca vaut le coup d'oeil...Dassault aussi dans le genre "les chinoix dorment sur le lieux de travail". C'est d'ailleurs pour ca qu'ils ont essayé de creer une demande interieure...), et que les Qataris ou Seoud n'ont pas de probleme "d'acquis sociaux".

      "C'est la mondialisation"...
      Non c'est le libre echangisme qui refuse toute protection face a la concurence deloyale.

      Ca ne tiendra pas sur la durée.

      Pas particulierement de sympathie pour les syndicats non representatifs, mais les "orleanistes anglophiles" n'ont qu'a demenager ou definiitvement essayer de se mettre dans le crane que la lutte des classe se met en bemol quand on est patriote.
      (Ca marche aussi pour les syndicats).

      Supprimer
  7. La violence est là où il y a de l injustice.
    1% de la population s accapare 80% des richesses du pays et on trouve encore des gens pour défendre ce déséquilibre.
    Pour Air France , on a donné des lignes d exploitation au Qatar et on s étonne du manque de rentabilité.
    Une hôtesse de l air de Ryannair a témoigné du traitement qu elle subissait . Faut il qu Air France fasse pareil ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "on trouve encore des gens pour défendre ce déséquilibre."

      Oui, et l'argument principal est souvent que le niveau de vie global a augmenté, ce qui est vrai.
      (C'est beaucoup plus vrai hors de la France.)

      Mais en France, on est tres attaché a l'egalité, de facade ou pas.

      Il faut que ca soit une qualité pas un defaut, et ca n'est pas evident...

      Cela dit comme beaucoup, je n'aime pas qu'un acculturé etranger me fasse la lecon sur le sujet, c'est ce que je reproche a tout les "liberaux" "francais", qui perdront toujours tant qu'il ne seront pas assez francais justement.et que leur "liberalisme" sera d'importation (Et donc contre nos interets nationaux).



      Supprimer
  8. Tout est dit!
    Bravo super Z!

    RépondreSupprimer
  9. de toute manière les dés sont jetés, Air France de viendra Quatar Airlines qu'on le veuille ou non, J'ai connu ça avec la SABENA compagnie autant prestigieuse, découpées en morceau achetée et revendue par les suisses. Et dans quelques années Flamby, Manu la tremblote et consort siegeront au conseil d'administration apres leur déroute politique. On phylosophe beaucoup sur ce blog mais on n'ouvre pas beaucoup les yeux..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tout le monde sait que les politiques ont le choix à de multiples reconversions.

      Supprimer

Vous êtes juridiquement responsable du contenu de votre commentaire.

Nous apprécions tous les commentaires et toutes les opinions. Toutefois, le langage "SMS" n'a pas sa place ici. Nous vous remercions de rédiger votre message de façon à ce qu'il soit lisible, argumenté et compréhensible pour tout le monde.
Nous vous demandons également de rester dans le sujet de l'article concerné.

Les attaques personnelles, la diffamation, les propos racistes, le spam et/ou plus généralement tout ce qui peut être répréhensible au regard de la législation Française n'ont pas leur place ici. Les commentaires peuvent donc être soumis à validation ou supprimés sans préavis.